Nous sommes heureux de vous accueillir sur le site du cinéma Le Maingué.

 

Ce site a pour but d'informer sur la programmation actuelle et future, de présenter nos événements cinématographiques (Soirée-débat/événement, ciné-club, ciné-goûter ), de valoriser nos films coup de coeur, etc...

 

C'est aussi un lieu d'échange, entre vous et nous, n'hésitez pas à nous consulter sur des films à venir, sur des demandes spécifiques de soirée-débat, sur les qualités ou les défauts de ce site.

 

 

 À bientôt au cinéma le MAINGUÉ !

 

Le Cinéma LE MAINGUÉ vous propose de voir des Courts Métrages en avant séance sur certains films,

 

Bonne découverte à tous ! 

 

N'hésitez pas à nous donner vos avis, vos sentiments  sur le site ou sur notre page facebook.

COCU

 

Réalisateurs : Gabin Ducourant, Eden Ducourant

 

En deux mots

N'insistez pas, on ne vous dévoilera pas la fin de ce mémorable film à chute !

 

Synopsis

Persuadé qu'elle le trompe, un mari suit sa femme pour découvrir le fin mot de l'histoire.

 

 

Pour aller plus loin

 

L'adultère et les présomptions qu'il suscite constituent un ressort comique privilégié depuis la nuit des temps, le théâtre de boulevard des Labiche, Feydeau, Courteline et consorts s'en est délecté au fil de portes qui claquent et d'amants en caleçon… Participant – alors sous le titre Je suis cocu – au Nikon Film Festival 2018 sur ce format très réduit de deux minutes et une poignée de secondes, le jeune réalisateur franco-suisse Pierre Amstutz Roch revisite le sous-genre en lorgnant tout à la fois vers le revenge movie et le film à chute....

 

Générique

Scénario Pierre Amstutz Roch Interprétation Lionel Laget, David Salles

PROCHAINEMENT

CETTE SEMAINE

LES CRIMES DE GRINDELWALD

(LES ANIMAUX FANTASTIQUES 2)

 

 

Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald est la suite des Animaux fantastiques (2016) et constitue le deuxième spin-off de Harry Potter. Ce long métrage de David Yates est également le dixième film de la franchise du monde des sorciers née de la plume de J. K. Rowling.

BOHEMIAN RHAPSODY

 

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

GIRL

 

Alors qu'il commençait à étudier le cinéma dans une école, Lukas Dhont est tombé sur un article relatant le parcours d'une jeune fille née dans un corps de garçon mais convaincue d'être une fille : "J’ai tout de suite ressenti de l’admiration, et j’ai été enthousiasmé à l’idée de pouvoir écrire sur un personnage comme elle : quelqu’un de courageux, qui très jeune remettait en cause le lien qu’établit la société entre sexe et genre".

LE JEU

 

Le Jeu part du postulat selon lequel nous avons tous des choses à nous reprocher. Fred Cavayé raconte : "Toute vérité n’est pas forcément bonne à dire, que ce soit en amour comme en amitié ! Le film nous interroge sur ce qui est nécessaire de savoir et sur ce qui est peut-être préférable de taire. Ceci devait, bien entendu, n’être que le sous-texte du film. Car Le Jeu est avant tout une comédie ludique qui dérape peu à peu vers des situations grinçantes et ce jeu se transforme en « roulette russe » : qui va recevoir une balle ? Qui sera épargné ?"

UN HOMME PRESSÉ

 

Le poids du langage est l’un des points communs entre Tout ce qui brille, Nous York et Un Homme pressé. Hervé Mimran précise : "Dans Un Homme pressé, je voulais davantage parler de la fragilité de la vie, de l’être humain, qu’on soit puissant ou misérable. Être un jour au sommet et le lendemain, plus rien. Ça m’a toujours fasciné. Et ça fait de bonnes histoires en plus. Qu’on ait peu ou beaucoup, on a toujours peur de le perdre."

 

LE GRAND BAIN

 

Après Narco (2004) dans lequel il dirigeait déjà Guillaume Canet, Le Grand bain est le premier film que que Gilles Lellouche en solo. Ce dernier confie : "L’idée, c’était surtout de trouver un sujet qui me touche et me permette de réaliser un film plus personnel que Narco, qui était malgré tout un film de commande. C’est un film que j’ai pris beaucoup de plaisir à faire mais qui n’est pas intimement lié à qui je suis. Tout ça a pris du temps car après Narco, mes films d’acteurs ont pris toute la place."

SEMAINE PROCHAINE

DILILI À PARIS

 

Michel Ocelot souhaitait faire un film qui se déroule enfin à Paris, lui qui a exploré au cours de ses métrages précédents les continents et les époques. Il a choisi de situer son film à la Belle Époque pour les tenues fabuleuses que portaient alors les femmes mais aussi pour les artistes d'exception qui ont vécu durant cette période, dont Renoir, Rodin, Monet, Picasso, Camille Claudel, Toulouse-Lautrec, Proust, ...

EN LIBERTÉ !

 

 

En Liberté ! permet à Pierre Salvadori de collaborer une troisième fois avec Audrey Tautou après Hors de prix et De vrais mensonges. Le cinéaste retrouve également Pio Marmaï qu'il avait dirigé dans Dans la cour (l'acteur y incarnait un dealer résidant dans le même immeuble que Gustave Kervern). A noter également que Adèle Haenel avait joué avec Marmaï dans Alyah.

TOUS LES MARDIS ORANGE CINÉDAY

AU CINÉMA LE MAINGUÉ